RDC :L’ONG international FIND au Kongo-Central pour le suivi des activités de lutte contre la Trypanosomiase

Publié ven 14/12/2018 - 11:01
Kinshasa, le 14/12/2018, dans le cadre de l’’evaluation du projet transfrontalier de surveillance de la Trypanosomiase Humaine Africaine(THA) communément appelée maladie du sommeil, Le Prof Dr Joseph NDUNG’U, Chef de programme des maladies tropicales négligées à Foundation for Innovative New Diagnostics)FIND en sigle, a effectué une mission de suivi des activités au Kongo-Central, du 05 au 07 novembre 2018 dans deux sites : au Centre de santé de référence(CRS) de Kimpese et au village Lovo materne où sont organisés respectivement le dépistage passif et le dépistage actif réactif. Image retirée. Au cours de cette mission, le Prof NDUNG’U s’est enquérit personnellement du respect des algorithmes sur l’utilisation de ces nouveaux outils de diagnostic( le TDR/THA, la parasitologie avec microscopie à fluorescence avec acridine orange et l’examen moléculaire LAMP.) par les techniciens de laboratoire deCRSet auprès de la mini-équipe mobile dans la localité de Lovo Manterne, qui ont examiné en sa présence une trentaines des personnes parmi elles quelques suspects sérologiques mais aucun cas THA confirmé. En effet, le projet transfrontalier de surveillance de la THA est implanté en : République d’Angola ; République du Congo et dans la province du Kongo central, en RDC par l’intensification du dépistage passif et le dépistage actif réactif en utilisant les nouveaux outils de diagnosticélaborés par FIND pour atteindre l’élimination de la maladie du sommeil d’ici 2020 comme recommandé par l’OMS. Image retirée. Ce projet fut lancé au Kongo central depuis aout 2015 dans 600 structures de santé pour le dépistage passif intensif avec le TDR/THA dont 23 équipées des systèmes solaires et matériels de diagnostic (microscope à fluorescence ;centrifugeuses et intrants)et 5 structures équipés des solaires et tous les matériels pour examen moléculaire LAMP pour la phase 1. En outre, la phase deux de ce projet fut lancée après des analyses au mois de mai 2017 dans 144 structures utilisant leTDR/THA en passif intensif dont 18 de parasitologie et 4 pour le LAMP, et la troisième phase se déroule depuis aout 2018 à ce jour dans 61 structures de santé dont 14 pour la parasitologie et 3 pour LAMP. Image retirée. Ce travail intensif est le résultat de surveillance que le Programme National de Lutte contre la THA a mené avec l’appui de FIND depuis aout 2015 au Kongo central afin d’éliminer cette maladie en RDC. Il convient de noter que, la mission de suivi des activités de diagnostic dans le Kongo central a permit de rapporter les images et vidéos qui seront utilisées comme modèles de la stratégie pour éliminer la THA dans d’autres provinces de la RDC et d’autres pays touchés par cette maladie. Sandrine FRANCINE NGALULA