RDC : Des agents de NB Mining SA dénoncent la "fraude" dans la liquidation de leur société et sollicitent l'implication du président Tshisekedi pour que leurs "décomptes finaux soient payés"

Publié ven 07/06/2019 - 16:37
7sur7

Des agents de NB Mining SA ont, au cours d'une conférence de presse animée ce vendredi à Kinshasa, dénoncé la fraude et la tricherie dans la liquidation de leur société et sollicité l'implication du président Félix Tshisekedi, pour qu'ils soient remis dans leurs droits.

Selon  Paul Kaponda, directeur financier de l'ex MCK Trucks SA, les agents réclament leurs droits à NB Mining Africa SA, la société qui jouit indument des actifs de leur société.

"Ce que nous revendiquons, ce que nous avons trouvé par les vielles copies du jugement qui a donné lieu à la liquidation de la société NB Mining SA, qu'il y a eu des fraudes et des tricheries. Nous savons que les mêmes gens qui étaient acteurs dans la liquidation se retrouvent comme dirigeants sociaux chez NB Mining Africa. Et celle-ci non seulement jouit des actifs de NB Mining SA mais jouit aussi des créances qu'elle a du prendre chez les sociétés qui travaillaient avec NB Mining SA", a-t-il fait savoir.

Quelque part, poursuit cet agnet, "il y a un lien et ce lien fait que nous, les agents, nous réclamons nos décomptes finaux, les salaires de neuf mois parce que nous n'avons jamais été notifiés, et tous les avantages qui nous avaient été indument arrachés".

Par ailleurs, les agents de NB Mining SA sollicitent l'implication du président de la République Félix Tshisekedi, pour qu'ils soient remis dans leurs droits.

"Nous voulons que par vous, que celui qui est le magistrat suprême, le chef de l'État qui ne sera jamais instrumentalisé, qu'il puisse aussi prendre à bras- le-corps ce dossier. C'est vrai, on peut instrumentaliser jusqu'à un niveau donné mais je n'ose pas croire que le chef de l'État pourra être instrumentalisé. Que le chef de l'Etat puisse entendre le cri de ces travailleurs qui ne sont pas étrangers", a ajouté Célestin Tshilenge, un autre agent de NB Mining SA.

Pour rappel, NB Mining SA, ex MCK Trucks SA, une société de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, a été liquidée au mois d'avril 2018 par la décision du tribunal de commerce sur demande de la société OCTAVIA, qui réclamait une dette de 23 millions à Necontrans Mining, ancienne actionnaire de NB Mining SA.

Une dette qui n'avait pas été contractée directement par NB Mining SA, affirment les agents de cette société, qui soulignent que la demande de saisie d'attribution devait concerner Necontrans Mining et non NB Mining SA.

Il faut noter que suite à la liquidation de NB Mining SA, 268 ont été renvoyés au chômage. Ce qui met leurs familles dans des situations sociales précaires. 

P.M.