RDC : Des députés invalidés ont échangé avec le ministre en charge des relations avec le parlement

Publié jeu 15/08/2019 - 22:44
7SUR7.CD

31 députés invalidés par la Cour constitutionnelle lors de son dernier arrêt, ont été reçus en audience jeudi 15 août 2019, par le Ministre chargé des relations avec le parlement.

Ces élus se disent victimes "des arrêts de superposition frauduleuse rendus dans l'illégalité" par la chambre spéciale de la Cour constitutionnelle à Kinshasa (RDC).

Les députés nationaux invalidés jurent ainsi, de siéger à l'Assemblée nationale lors de la prochaine rentrée parlementaire et ce, conformément aux dispositions constitutionnelles relatives au caractère obligatoire, exécutoire et irrévocable des arrêts dont ils ont été bénéficiaires entre mai et juin 2019.

"Nous ne sommes pas des députés invalidés. Il   n y'a aucun arrêt qui abroge nos arrêts. Nous sommes victimes des abominations juridiques de la chambre spéciale", ont-ils indiqué.

Séance tenante, Lisanga Bonganga, ministre chargé des relations avec le parlement a promis de creuser les démarches vers sa hiérarchie afin que ces députés nationaux soient rétablis dans leurs droits. 

Il sied de rappeler que depuis environ deux semaines, le groupe de 31 députés invalidés s’active dans les mécanismes politiques visant à obtenir gain de cause.