Kongo Central : En vacances parlementaires à Tshela, C. Mbadu dénonce les tracasseries des agents de services commis aux frontières

Publié jeu 19/09/2019 - 16:21
7SUR7.CD

Crispin Mbadu, élu à la fois député national et provincial à Tshela dans le Kongo Central, a lors de ses vacances parlementaires, sillonné, en moins d'une semaine, 8 secteurs de son fief électoral. 

Devant sa base, ce dernier a fait la restitution de ses activités parlementaires au cours de laquelle plusieurs questions lui ont été adressées.

Tout en reconnaissant que le rôle d'un député est de voter les lois et de contrôler le gouvernement, Crispin Mbadu affirme avoir doté "le village Sizi Nzobe au secteur de Nzobe Luzi d'une radio communautaire appelée Nguizani. Une promesse de campagne qui se réalise".

Il a aussi "distribué des kits scolaires à plus de 10.000 élèves".

Au cours de ce séjour Tshelois, Crispin Mbadu a également visité les marchés frontaliers de Ntoto Wola dans le secteur de Maduda, frontalier de la République du Congo au district de Niary. L'idée était de "mettre fin aux tracasseries dont est victime la population". 

"Il y a une circulaire de l'État qui détermine le nombre de services à 4. Mais, je me suis rendu compte qu'il y avait au moins 8 services apparents et non apparents", a-t-il dénoncé.

Crispin Mbadu a également constaté "un problème de barrières érigées par ses services à 500 mètres du marché. "Je demande donc à la DGM de ramener les barrières vers la rivière. Pour y arriver, j'ai saisi les autorités locales, provinciales et nationales", a-t-il fait savoir.

Face à la dégradation de la route nationale numéro 12, Manterne-Tshela, il rappelle avoir "rencontré Thomas Luhaka, ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction (ITPR) de l'époque. Mais, le gouvernement assurait les affaires courantes".

Tout en saluant la marche organisée récemment par les Tshelois exigeant la réhabilitation de la route Manterne-Tshela, Crispin Mbadu assure de se battre pour rencontrer le nouveau ministre, et d'utiliser tous les moyens qui sont mis à sa disposition en tant que député national pour que cette route soit réhabilitée.

JKM