Nord-Kivu : Le ministre provincial des mines appelle au respect du code minier pour permettre la traçabilité des minerais" de Rubaya

Publié jeu 03/10/2019 - 16:13
7sur7

Le ministre provincial des mines au Nord-Kivu a bouclé, mercredi 2 octobre dernier, sa mission d'inspection au site minier de Rubaya dans le Masisi.

Cette descente de 3 jours avait pour objectif de faire un état de lieux des activités minières, consécutivement au cahier de charge de la Société Minière de Bisunzu, SMB et de la Coopérative des Exploitants Artisanaux miniers de Masisi, COOPERAMA, toutes deux actives dans le secteur minier au Nord-Kivu. 

Le ministre David Kamuha a sensibilisé la population de cette zone minière ainsi que tous les exploitants miniers d'une part, sur la nécessité de respecter le code minier afin de permettre la traçabilité des minerais pour qu'ils profitent aux populations autochtones et, d'autre part, sur la collaboration pour maintenir un climat de paix.

"Nous avons tenu une réunion de la commission chargée des activités minières. Cela m'a permis d'entrer en contact avec tous les partenaires mais aussi tous les exploitants, les négociants et toutes les couches de la population. A l'issue de la tournée, la grande décision est que nous allons décider avec tous les membres, de tout ce que nous devons faire dans le cadre de maintenir la traçabilité des minerais, la transparence mais aussi lutter contre la fraude dans les activités minières de Rubaya", a dit le ministre provincial.

Selon des sources entrecoupées, une grande quantité de matières premières profitent plus aux groupes armés ou encore aux exploitants clandestins dans le Masisi.

Isaac Kisatiro, à Butembo