ESU : Thomas Luhaka prend acte de la décision de Ilunkamba de ne plus percevoir des quotités sur les frais d'inscription et de minerval

Publié ven 18/10/2019 - 17:14
7sur7

D'après un communiqué transmis à 7SUR7.CD vendredi 18 octobre 2019, le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka, dit avoir pris acte de la décision du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, lui demandant de ne plus percevoir des quotités sur les frais d'inscription et de minerval que les institutions supérieures et universitaires retrouveraient au ministère de l'ESU.

D'après un agent ayant travaillé au ministère de l'ESU, chaque institution supérieure et/ou universitaire prélevait un montant de 4% sur les frais d'inscription et de minerval par étudiant. Et c'est cet argent qui était rétrocédait au ministère.

"Chaque institution supérieure et universitaire prélevait 4% sur les frais d'inscription et de minerval que paie chaque étudiant. Selon l'instruction académique, les frais d'inscription sont fixés à 10$, et sont payés au taux de 92, même chose pour le minerval. C'est cet argent que le ministère recevait par étudiant et dans chaque université et institut supérieur", a-t-il expliqué.

 

Ci-dessous le communiqué du ministère de l'ESU

esu

JKM