RDC : Le ministre de l'agriculture garantit la sécurité et une exonération jusqu'à 90% aux investisseurs

Publié dim 27/10/2019 - 09:24
7SUR7.CD

En marge du sommet Russie-Afrique qui s'est tenu à Sotchi, en Russie, du 22 au 24 octobre dernier, le ministre de l'agriculture, Joseph Antoine Kasonga, qui accompagnait le chef de l'Etat, a appelé les opérateurs économiques à s'intéresser aux 8 millions de terres arables de la RDC, pour un investissement dans le domaine agricole.

Pour les attirer, il leur a garanti non seulement la sécurité mais aussi une exonération jusqu'à 90%.

"C’est vrai que nous avons 80 millions d’hectares de terres arables mais nous avons établi notre programme là où il y a nos compatriotes. Nous avons un pays à 80% paysans. Nous voulons encadrer ces compatriotes dans toutes les cultures. Avec tous les investisseurs qui voudront venir, nous leurs donnons la garantie de les amener là où ils veulent produire ce qu’ils veulent. Nos compatriotes vont produire. Vous allez leurs racheter les produits, vous allez les transformer, les commercialiser comme vous voulez. Nous avons mis les lois qu’il faut, la dernière va sortir la semaine prochaine. Soyez sûrs vous serez exonérés à 90% parce que nous voulons booster notre agriculture", a indiqué le ministre de l’agriculture.

J-A Kasonga a, par ailleurs, fait savoir qu’il a élaboré un plan pour relancer le secteur agricole. Ce, a-t-il précisé, est chiffré à 4,4 milliards de dollars américains. 

"Notre marché intérieur est de 80 millions d’âmes. Donc, tout investisseur qui voudrait gagner de l’argent et faire les affaires est le bienvenu. Nous vous invitons, n’hésitez pas, c’est l'occasion de venir faire les affaires. Notre plan est là, venez prendre votre part et vous serez sécurisés et nous vous le promettons", a-t-il souligné.

Lors des assises de Sotchi, le président de la République, Félix Tshisekedi, a réaffirmé sa détermination de développer la RDC notamment par l'agriculture. Dans son discours, Il a indiqué que son pays pouvait atteindre l'autosuffisance alimentaire et nourrir près de 2 milliards de personnes à travers le monde. 

Prince Mayiro