RDC-Assemblée nationale : L'opposition a trouvé un "compromis partiel" sur la gestion des commissions permanentes

Publié jeu 07/11/2019 - 13:03
7sur7

Au terme d'une réunion tenue le mercredi 6 novembre dernier, les chefs des groupes parlementaires de l'opposition ont décidé, qu'en cas de divergences persistantes, les groupes MS-G7 et MLC-ADN puissent désigner chacun  un candidat à soummetre à l'élection en plénière.

Quant à la gestion des  commissions permanentes qui reviennent de droit à l'opposition, ils ont convenu partiellement sur les répartitions suivantes :

A. Présidence des commissions

1. MS-G7 :  président de la Commission Infrastructures, aménagement et NTIC ;

2. AMK :  président Commission Droit de l'homme ;

3. MLC-ADN : président de la  Commission socio-culturelle.

B. Première vice-présidence

1. MS-G7 : Commission Politique, administrative et juridique ;

2. AMK :  Commission Économico-financière ;

3. MLC-ADN : Comité des sages.

C. Deuxième vice-présidence

1. MS-G7 : Commission Environnement ;

2. AMK : Commission Suivi et évaluation ;

3. MLC-ADN : Commission défense et sécurité 

D. Postes de rapporteurs des commissions

1. MS-G7 : Commission Relations extérieures ;

2. AMK : Commission Genre, famille et enfants. 

Les chefs des groupes parlementaires de l'oppposition ont, à l'issue de cette réunion de négociation, remercié le bureau de l'Assemblée nationale pour sa facitation.

Il sied de rappeler que  la présidente de la chambre basse du parlement avait accordé un sursis de 48heures à l'oppposition pour se mettre d'accord sur la gestion de ces postes. Un delai qui avait expiré le week-end dernier.

Orly-Darel Ngiambukulu