Dissension AFDC-A : L'aile Néné Nkulu revendique 22 députés sur 42 et partant, la présidence du groupe parlementaire, J. Mabunda les renvoie à la PAJ

Publié ven 08/11/2019 - 07:23
7SUR7.CD

Les 2 dissidences du groupe parlementaire AFDC-A seront départagées par la commission politique, administrative et juridique ( PAJ) de l'assemblée nationale.

Cette proposition de la présidente de la chambre basse du parlement faite le mardi 05 novembre lors de la conférence des présidents a été entérinée au cours de la plénière du jeudi 07 novembre dernier.

Les 2 ailes de l'AFDC-A, celle restée fidèle au sénateur Modeste Bahati et l'autre attachée à la ministre d'Etat en charge de l'emploi, travail et prévoyance sociale, se disputent la présidence du groupe parlementaire au sein de l'assemblée nationale. Les uns, notamment proches du Front Commun pour le Congo ( FCC) avec la ministre Néné Nkulu revendiquent ce poste. Car, s'estiment-ils, majoritaire avec 22 députés sur les 42 que compte ce regroupement politique. Une suprématie et une légitimité que ne leur reconnaît pas le camp Bahati.

Ainsi, face à ce dilemme, la prise de position de Jeanine Mabunda a été jugée ''sage'' et saluée par plus d'un, ''prouvant à suffisance la neutralité de la speaker de la chambre basse, sa détermination à être au milieu du village, refusant de prendre partie pour un camp contre un autre''.

La présidente de l'assemblée nationale a, à ce sujet, exorté les membres de la commission PAJ à un examen minutieux de ce dossier, dans le respect strict de ce que prévoit le règlement d'ordre intérieur de l'assemblée nationale.

Pour rappel, cette situation au sein de l'AFDC-A avait même donné lieu à des échauffourées entre les 2 ailes de ce regroupement lors de la plénière du jeudi 07 novembre à l'assemblée nationale.

Elysée Odia