RDC : La sortie officielle de la SACAC (société culturelle) prévue le 21 janvier 

Publié sam 18/01/2020 - 20:12
7sur7

La sortie officielle de la Société des Amis de la Culture et des Arts du Congo (SACAC) interviendra le mardi 21 janvier 2020 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

L'annonce a été faite par sa coordonnatrice, Marie-José Kazadi Yamba, au cours d'une conférence de presse, ce samedi 18 janvier 2020 à Kinshasa.

À l'en croire, la SACAC   se veut un cadre de réflexion et un instrument d'exhortation à la passion de la culture congolaise. 

"La SACAC est une Asbl, une structure citoyenne et indépendante, avec comme mission d'être spécialement un cercle de réflexion, un support d'impulsion et un outil d'exhortation à la passion de la culture congolaise", a-t-elle indiqué. 

En outre, M-J Kazadi Yamba a indiqué que la SACAC vise à "rassembler des hommes et des femmes partageant ce souci majeur de faire de la culture le socle de développement de la RDC et souhaitant s'exprimer de façon fraternelle dans le seul objectif d'entreprendre des actions culturelles inédites, solides et de construire des propositions érudites de développement et du rayonnement de la culture congolaise". 

Par ailleurs, elle a tenu à souligner qu'en tant que membre de la société civile, leur Absl ne vient pas se substituer au ministère de la culture et arts. 

"Nous venons plutôt apporter notre contribution à la revitalisation du domaine de la culture et des arts sur base d'un partenariat public-privé que nous souhaitons plus constructif et novateur", a-t-elle précisé. 

Signalons que la SACAC est dotée d'un concept, à savoir : "Kasala", qui est aussi un programme d'appui à la promotion de la culture et des arts  congolais. Elle compte déjà plusieurs artistes notamment Jean-Goubald Kalala, Blaise Bula, Jean Shaka, Jossart N'yoka Longo etc. 

Parmi les projets prioritaires de cette société culturelle, il y a notamment : la désignation chaque année d'un ambassadeur de la culture congolaise, la sensibilisation des décideurs étatiques à la nécessité pour le pays, de se doter d'une "Task Force" culturelle comme la SACAC et de l'obtention de l'Etat congolais la reconnaissance du statut de l'artiste ; le principe d'une journée nationale de la culture et arts, ainsi que la création d'une cité de la culture et des arts du Congo à Kinshasa, a fait savoir sa coordonatrice. 

Prince Mayiro