RDC : Le gouvernement signale l'incursion de l'armée angolaise via le territoire de Lukula "au motif de traque des indépendantistes cabindais du FLEC"

Photo droit tiers

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a, lors de la 36ème réunion du conseil des ministres tenue le vendredi 19 juin 2020 par visioconférence, confirmé l'incursion de l’armée angolaise sur le sol congolais, via le territoire de Lukula.

D'après le compte rendu dudit conseil signé par le porte-parole du gouvernement David-Jolino Makelele, cette incursion a eu lieu au motif de traque des indépendantistes cabindais du FLEC

Ainsi, l'exécutif national a recommandé de dénoncer ce manquement auprès des organismes sous régionaux, sans préjudice des discussions avec l’Angola à ce sujet.

S'agissant de l'aspect sécuritaire au pays, le gouvernement confirme que les opérations des FARDC contre les forces négatives dans la partie Est du pays se poursuivent, notamment dans l’Ituri, contre les miliciens «LENDU-CODECO», dans le Sud-Kivu, contre le nouveau groupe armé « WA KENYA ».

De même, il a été signalé la divagation des recrues FARDC à travers la Ville de Kamina (Haut-Lomami) sous prétexte de l’auto-prise en charge alimentaire. 

D'après le porte-parole du gouvernement, elles ont finalement été retournées à Kamina par les autorités locales. A ce sujet, il est recommandé de prendre les dispositions utiles pour ravitailler en vivres les recrues afin d’éviter la recrudescence de ce genre d’attitudes.

Jephté Kitsita