Lac Édouard : A son tour, la RDC arrête 10 pêcheurs Ougandais pour violation des limites lacustres

Publié sam 01/08/2020 - 13:20
7sur7

Les forces de la marine Congolaise, ont arrêté 10 pêcheurs Ougandais et saisi au moins 5 pirogues sur les eaux du Lac Édouard, le vendredi 31 juillet 2020.

L'information est confirmée à 7SUR7.CD, ce samedi 1er août par la Fédération des Comités des Pecheurs Individuels du Lac Édouard (FECOPEILE) qui affirme que ces pêcheurs sont placés en garde à vue au port de Kasindi, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Josué Mukura, secrétaire exécutif de la FECOPEILE plaide pour la condamnation de ces pêcheurs Ougandais conformément à ce que subissent les pêcheurs Congolais arrêtés par l'Ouganda.

« Ça prouve que ce n'est pas seulement l'Ouganda qui a la force d'arrêter les pêcheurs congolais, la RDC aussi a ce pouvoir et comme nos pêcheurs ont longtemps croupi dans les prisons Ougandaises pendant plusieurs années, il faut que ces Ougandais aussi subissent la rigueur de la loi de la RDC, car ils ont violé les limites lacustres », a-t-il déclaré.

Cependant, celui-ci rapporte aussi qu'en représailles, la marine Ougandaise a aussi saisi 10 pirogues congolaises et torturé plus de 30 pêcheurs congolais dont 20 actuellement pris en charge au niveau de la pêcherie de Nyakakoma (à Rutshuru) et une dizaine d'autres à la pêcherie de Kasindi.

« Nous demandons à nos autorités de ne pas libérer ces pêcheurs Ougandais. Que nos autorités s'investissent aussi pour que nos matériels arbitrairement saisis en Ouganda soient restitués, il y a aussi plus de 100 moteurs de nos pêcheurs qui sont saisis en Ouganda, c'est inadmissible ! », s'exclame Josué Mukura.

Pour rappel, environ 80 pêcheurs congolais ont été libérés des prisons Ougandaises par grâce présidentielle en mai dernier après avoir purgé 2 ans et 8 mois sur une peine de 3 ans leur infligée par la justice du pays de Yoweri Museveni pour violation des limites lacustres.

Glody Murhabazi, à Goma