Ituri: Plus de 2 500 déplacés de guerre sans assistance humanitaire à Bukiringi

Publié mar 04/08/2020 - 19:20
7sur7

2 513 déplacés des atrocités des rebelles ADF dans la chefferie des Banyali-Tchabi au sud du territoire d'Irumu en province de l'Ituri, vivent dans des conditions déplorables à Bukiringi, un village se trouvant dans la chefferie des Walendu-Bindi dans le territoire précité.

Selon Kambere Moïse, président de ces déplacés qui a rapporté la nouvelle à 7SUR7.CD ce mardi 04 août 2020, c'est depuis le 21 juin dernier qu'ils ont été contraints de quitter leurs villages à savoir Tchabi, Bwakadi, Kainama et autres suite à l'insécurité.

"Nous sommes en train de souffrir depuis que nous sommes là. Nous dormons dans des églises et des écoles, nous n'avons pas de quoi manger, certaines personnes présentent déjà des signes de malnutrition. En tout cas, nous demandons au gouvernement et aux organisations humanitaires de nous venir urgemment en aide", a-t-il lancé.

Il sied de noter que des rebelles ADF ont multiplié des attaques contre plusieurs villages de la chefferie des Banyali-Tchabi, depuis le mois de Juin 2020, faisant plusieurs morts, des maisons incendiées et des nombreux déplacés.

Séraphin Banangana depuis Bunia