RDC : 10 morts dans un conflit frontalier entre le Kasaï et Kasaï-Central à Bakuakenge

Publié mer 05/08/2020 - 14:41
7sur7

Une vive tension s'observe depuis le mardi 04 juillet 2020 dans la localité de Bakuakenge disputée entre les provinces du Kasaï et du Kasaï-Central entre les ressortissants Kuba du groupement Bolempo de Mweka et les populations Lubaphones de Bena Milombe de Demba suite au différend qui oppose les deux provinces sur leurs limites.

D'après les autorités locales, déjà 10 personnes ont perdu la vie dans des affrontements qui se sont produits et une centaine de maisons incendiées.

L'administrateur du territoire de Mweka, Francklin Pongo, confirme à 7SUR7.CD la mort de 5 personnes, 14 blessés graves et une centaine de maisons incendiées côté Kuba du groupement Bolempo, tandis que le chef du groupement Bakwa Ntamba de Demba, Marcel Muteba Kamonyi Kalundu, parle également de 5 morts et plusieurs blessés graves côté Demba.

« Les inciviques des groupements Bolempo de Mweka (Kasaï) et ceux du groupement de Bena Milombe de Demba (Kasaï-Central), se sont comportés en mouvement miliciens pour s'attaquer mardi dernier à 1 heure du matin, et là on a enregistré 2 morts côté Kuba. Ce matin (mercredi ndlr...), les habitants du village Bakwa-Ntamba (Demba) sont entré à Mwanga Makolo (Mweka) et ont tué 3 personnes. Le bilan général que nous avons ce matin est de 5 morts, 14 blessés graves et plusieurs maisons incendiées côté Mweka », explique l'administrateur du territoire de Mweka Franklin Pongo à 7SUR7.CD.

Une réunion du conseil de sécurité mixte est prévue ce mercredi à Bakuakenge entre les autorités de Mweka et de Demba, pour restaurer la paix entre les deux entités voisines.

Le ministère de l'intérieur est appelé à délimiter administrativement les territoires de Mweka et de Demba pour que la paix soit durablement installée dans ces deux entités.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa