Lomami : Le SYECO conditionne la reprise des cours par la prise en charge des Nouvelles Unités

Publié ven 07/08/2020 - 14:37
7sur7

Les enseignants de la province de Lomami conditionnent la reprise des cours prévue le lundi 10 août prochain sur l'ensemble du territoire national par le paiement de leurs salaires et la prise en charge des nouvelles unités.

Le secrétaire général du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO/Lomami), Antoine Nkongolo a ,au cours d'un point de presse tenu dans la soirée du jeudi 06 août 2020, à Kabinda chef-lieu de la province de Lomami appelé le gouvernement congolais à s'acquitter du paiement du 2e et 3e pallier contenus dans l'accord signé avec les syndicalistes en 2019.

"Le grand problème c'est les nouvelles unités qui ne sont pas encore payées malgré les promesses du ministre Willy Bakonga. Nous demandons au gouvernement l'uniformisation des salaires des enseignants, la désinfection des écoles, la disponibilité des thermoflashs pour la prise des températures des élèves, l'installation des lave-mains... avant la reprise des cours pour éviter la propagation de la pandémie à Coronavirus. Sinon il n'y aura pas la reprise des cours", a-t-il déclaré.

Pour rappel, la reprise des cours pour les classes terminales de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), est prévue le lundi 10 août prochain dans toutes les 26 provinces que compte la RDC.

Rappelons par ailleurs que les cours ont été suspendus sur l'ensemble du territoire national depuis le mois de mars dernier par le chef de l'État Félix Tshisekedi afin de lutter contre la propagation de la Covid-19.

Socrate Tshimanga, à Lomami