RDC : Des syndicats des enseignants favorables pour la reprise des cours uniquement pour les finalistes

Publié ven 07/08/2020 - 08:39
Photo droit tiers

La synergie des syndicats des enseignants de la République Démocratique du Congo a rejeté le calendrier publié par le ministre de l'enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga, pour non conformité à la réalité post-covid-19.

Cette décision a été annoncée le jeudi 06 août 2020 au cours d'un point de presse organisé au siège du SYNECAT, où les professionnels de la craie ont expliqué qu'il sera difficile pour eux, de dispenser les cours avec ce calendrier sans récupérer les élèves.

“Aujourd'hui il n'est pas pensable qu'on puisse faire des activités au niveau des écoles pendant un mois, car les examens d'état seulement peuvent prendre un mois, mais le fameux calendrier de Willy Bakonga c'est juste deux semaines pour faire les examens d'état. Il est vraiment impossible de le faire avec ce calendrier car il faut récupérer les élèves avant de passer aux évaluations...”, a
précisé Jean-Bosco, Puna secrétaire général de SYNECAT.

Et d'ajouter : “Pour nous, il faut récupérer toutes les matières perdues avant de passer aux examens, tous ces éléments se trouvent dans notre calendrier que nous avons proposé, mais malheureusement rejeté.”

Ces derniers préconisent que seuls les finalistes reprennent le chemin de l'école. Quant aux autres classes, elles devraient attendre seulement la rentrée scolaire 2020-2021. 

Ils ont, par ailleurs, donné deux semaines au gouvernement pour appliquer leurs revendications, entre autre la démission du ministre de l'EPST.

Roberto Tshahe