RDC : 3 gouverneurs des provinces de l'Est appellent le gouvernement à se concentrer sur la question des groupes armés

Publié mar 11/08/2020 - 14:49
7sur7

La question de la situation sécuritaire dans l'Est de la RDC était à l'ordre du jour dans une séance de travail entre l'Assemblée Nationale et Carly Nzanzu Kasivita, Théo Ngwabidje Kasi et Jean Bamanisa Saidi, respectivement gouverneurs du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de Ituri le lundi 10 août 2020 à Kinshasa.

Reçus par Balamage N'kolo Boniface, deuxième vice-président de la chambre basse du parlement en présence de la Commission de Défense et Sécurité ainsi que des caucus des élus nationaux de ces trois provinces, ces autorités provinciales ont réitéré, la nécessité pour le gouvernement central, de concentrer ses efforts sur l'éradication des groupes armés tant locaux qu'étrangers qui écument cette partie du territoire national.

« Nous sommes interpellés par la question des groupes armés et nous devrions avoir un débat sérieux sur cette question et établir un plan cohérent pour nous rassurer que la démobilisation et la réinsertion des enfants qui sortent des groupes armés soient bien reçues par la RDC. Nous volons que cette question des groupes armés soit une priorité afin de nous permettre d'asseoir l'autorité de l'État dans nos provinces », a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita.

De son côté, l'Assemblée Nationale a promis « d'activer ses manettes » auprès du gouvernement central, pour que ce dernier s'implique davantage en promouvant une approche communautaire à travers une politique nationale visant à mettre un terme à l'activisme rebelle.

« Actuellement il se constate un activisme prononcé des groupes armés qui sèment l'insécurité dans l'Est du pays. Face à cet activisme, il s'avère nécessaire de repenser la politique nationale en vue de les éradiquer et réinsérer de manière réussie les combattants pour mettre fin à l'insécurité. Et cette politique doit être encadrée par un plan général de développement pour chaque province », a déclaré le deuxième vice-président de l'Assemblée Nationale.

Glody Murhabazi