RDC : Bientôt une réunion technique entre le groupe de 12 et le Cadre de concertation nationale de la société civile pour la mise en place d'une feuille de route commune 

Publié mar 11/08/2020 - 16:37
7sur7

Le groupe de 12 personnalités politiques et sociales signataires de l'appel du 11 juillet pour un consensus en RDC sur le processus électoral a eu une série des consultations avec le Cadre de Concertation National de la Société Civile de la RDC.

Durant ces consultations, il a été question pour les deux parties de scruter ensemble les enjeux de l'heure en République Démocratique du Congo. 

De ces consultations, la société civile et le Groupe de 12 personnalités se sont accordés sur la nécessité d'œuvrer ensemble en faveur d'un consensus visant la mise en train des réformes électorales majeures devant conduire à la restructuration de la CENI, la révision de la loi électorale et par voie de conséquence de certaines dispostions constitutionnelles relatives aux élections.

En outre, les deux parties ont convenu sur la nécessité de renforcer la communication en vue de permettre aux communautés de bien cerner la démarche de groupes des 12 personnalités qui "ne vise pas l'accès au pouvoir par un dialogue.

"Le groupe de 12 personnalités réitère son engagement à poursuivre la vulgarisationde son appel du 11 juillet 2020 en faveur d'un consensus national autour des questions électorales. La Société Civile en tant que population organisée à la base aeuvre à l'élargissement du champ de consensus national y compris sur les questions de gouvernance et de
paix", lit-on dans le communiqué final qui a sanctionné ces consultations rendu public ce mardi 11 août 2020.

Dans la foulée, la société civile s'engage à alimenter par les éléments issus de ses consultations internes (jeunesse, femmes, confesions religieuses, syndicats et coporations.), les projets des lois visant la réforme électorale.

Cependant, une réunion technique se tiendra dans un bref délai pour permettre aux 2 parties de se convenir sur une feuille de route commune en vue d'un agenda citoyen commun pour les refomes électorales et une gouvernance participatives en faveurs du peuple.

Jephté Kitsita