Beni : 3 morts dans des affrontements entre FARDC et Maï-Maï à Bashu

7sur7

Trois (3) personnes sont mortes dans des affrontements qui ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à un groupe de miliciens Maï-Maï, en groupement Bunyuka, dans la chefferie de Bashu, à Beni-territoire (Nord-Kivu) ce jeudi 13 août 2020.

L'information est rapportée à 7SUR7.CD par la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), coordination territoriale de Beni. Elle explique que les personnes mortes lors des combats sont notamment 2 miliciens Maï-Maï et un militaire congolais.

« C'était tôt le matin vers 06h que les affrontements entre FARDC et miliciens ont éclaté. C'est depuis hier que nous avions alerté les autorités sur la circulation de ce mouvement rebelle et, tôt le matin, l'armée les a rencontré sur leur chemin. Du côté assaillants, il y a eu 2 morts et des matériels de guerre ont été récupérés. Sur leur passage, nous avons également constaté des traces de sang. Et  Du côté des FARDC, il y a eu un mort », a affirmé Moïse Kiputulu, coordonnateur de ladite structure citoyenne.

Il ajoute par ailleurs que ces affrontements ont créé une psychose dans le chef de certains habitants qui, pour la plupart se sont déplacés vers d'autres entités de la chefferie de Bashu avant d'y revenir dans la soirée de ce jeudi.

L'est et le nord-est de la RDC font encore face à l'activisme rebelle. Il y a peu, les 3 gouverneurs de l'est ont plaidé, auprès de l'Assemblée Nationale à Kinshasa, pour l'accélération du processus de désarmement des groupes armés encore actifs dans les deux Kivu ainsi qu'en Ituri.

 Joël Kaseso, à Butembo