RDC : Aux arrêts, le DG de l'OGEFREM sollicite une mise en liberté provisoire 

Publié mar 15/09/2020 - 22:41
7SUR7

Arrêté au cachot du parquet général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe le lundi 14 septembre 2020 au terme d'une longue audition, le directeur général de l'Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) Patient Sayiba sollicite sa mise en liberté provisoire.

C'est ce qu'a affirmé son avocat, Laurent Onyemba, au cours d'une une interview accordée à 7SUR7.CD ce mardi 15 septembre.

« Ce qui nous intéresse à ce niveau, c'est la liberté de Monsieur Patient Sayiba, car il est le seul directeur général qui coopère avec la justice. Tous les éléments ne sont pas réunis pour qu'il soit en détention. Donc en ce moment où nous parlons, avons saisi le parquet pour solliciter sa liberté provisoire afin  qu'il vienne répondre, au moment voulu, en homme libre », a déclaré Me Laurent Onyemba.

Il se dit convaincu que son client sera vite libéré, n'étant jamais impliqué dans des activités délictueuses.

« Nous attendons que la question de la liberté provisoire soit vidée.. Nous allons continuer de saisir la justice au cas où cette demande ne sera prise en compte. Nous n'allons pas nous désarmer », a-t-il promis.

Soulignons que les agents et cadres de l'OGEFREM, de Kinshasa comme ceux de différentes provinces de la RDC, ont refusé de travailler ce mardi, exigeant la libération immédiate de leur DG qui, affirment-ils, est victime de sa bonne gestion.

Roberto Tshahe

Étiquettes