RDC : Des entreprises œuvrant dans les infrastructures prêtes à accompagner l'ARSP dans la mise en application de la loi sur la sous-traitance

7SUR7

Des entreprises privées œuvrant dans le secteur des infrastructures se disent prêtes à accompagner l'Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur Privé (ARSP) dans la mise en application de la loi sur la sous-traitance en République démocratique du Congo. 

Le jeudi 17 septembre 2020, les représentants de ces entreprises notamment la Cimenterie  de Lukala (CILU), la Cimenterie Kongo (CIMKO), la SAFRICAS et la cimenterie PPC-Barnet ont échangé avec les autorités de l'ARSP sur la mise en application de la loi de la sous-traitance. 

7SUR7

Au sortir de cette réunion, le conseiller juridique de la CILU, Olivier Bogoli, a affirmé que lesdites entreprises sont prêtes à accompagner l'ARSP dans l'application de cette loi. 

"Bien sûre, en tant que congolais, nous ne pouvons qu'appliquer la loi, surtout qu'elle va dans le sens d'améliorer les conditions des entrepreneurs congolais. D'abord parce qu'il s'agit de promouvoir un secteur qui avait été longtemps contrôlé par des étrangers. Et s'il s'agit de promouvoir l'entrepreneuriat congolais, les entreprises que nous sommes ne peuvent qu'accompagner l'initiative", a-t-il indiqué. 

7SUR7

Pour sa part, le directeur général adjoint de l'ARSP a insisté sur le fait que la loi sur la sous-traitance est déjà d'application en RDC. 

"Ça (la réunion, ndlr) s'est bien passé parce que nous avons voulu faire comprendre que la loi aujourd'hui, elle est vraiment d'application et qu'il faille qu'elles intègrent le fait que les sous-traitants avec lesquels elles doivent travailler doivent être des sous-traitants majoritairement à capitaux congolais, comme le stipule la loi. Nous avons eu des échanges très constructifs avec toutes ces entreprises, elles sont d'avis que la loi doit être appliquée et nous avons instauré un système de partenariat avec toutes ces entreprises, de telle sorte que nous puissions de commun accord veiller à ce que la loi soit appliquée", a dit Alain Bussy Wasso. 

7SUR7

Dans le carde de la campagne de vulgarisation de la loi sur la sous-traitance, l'ARPS avait échangé, le jeudi 3 septembre dernier, avec les sociétés de télécommunications œuvrant en RDC. Ces dernières avaient rassuré de leur soutien dans la mise en application de la loi sur la sous-traitance. 

Prince Mayiro

Étiquettes