Lualaba : Le gouvernement Ilunga appelé à relever le niveau de vie de la femme rurale affecté par la crise de la covid-19

Publié mer 28/10/2020 - 07:55
Photo 7SUR7.CD

Le Réseau National des Associations des Femmes Rurales (RENAFER) sollicite l'appui du gouvernement central de la RDC, pour relever le niveau de vie de la femme rurale dont les activités ont été impactées par la crise due à la pandémie de covid-19.

Le RENAFER a fait ce plaidoyer lors de la foire organisée le mardi  27 octobre 2020, à Kolwezi dans la province du Lualaba. 

Selon Jolie Kazal, directrice générale du RENAFER, bureau de représentation du Lualaba, la crise sanitaire qui frappe le pays en ce moment a déséquilibré la femme rurale dans ses activités.

« La pandémie de la covid-19 a eu un impact négatif vis-à-vis de la femme rurale car elle devait rester à la maison. Elle a dû consommer toute sa production. En ce moment, elle est confrontée à beaucoup de problèmes. Que les autorités s'y penchent pour la relever », a-t-elle plaidé.

Cette dernière a également déploré « l'insuffisance du système d'information fiable et de formation en faveur de la femme rurale ».

Présente à cette foire où plusieurs femmes venues de différents terrritoires de la province ont exposé divers produits champêtres, la commissaire générale du Genre, famille et enfant, Nathalie Ngandu, a reconnu le rôle « essentiel et incontournable que joue la femme rurale dans l'économie du pays ». 

« Elles (femmes rurales, Ndlr) participent à la production agricole, fournissent la nourriture (...) Elles sont en première ligne pour les fonctions vitales comme l'éducation des enfants », a-t-elle déclaré.

Elle estime par ailleurs que « reconnaître et soutenir les femmes rurales en tant que telles, peut constituer un levier de développement puissant ».  

Il sied de signaler que le thème retenu par le RENAFER pour cette première édition de la foire est « l'autonomisation de la femme rurale pour vaincre la faim et la pauvreté ». 

Marcelo Mfumu depuis Kolwezi