Foot : Après 5 nuls et 2 défaites, Nsengi gagne enfin son 1er match avec la RDC

Publié mar 17/11/2020 - 20:22
7SUR7

Depuis sa nomination à la tête de l'équipe nationale congolaise le 08 août 2019, en remplacement de Florent Ibenge, Christian Nsengi-Biembe n'avait toujours pas réussi à gagner un seul match avec les léopards.

L'entraîneur de 57 ans a livré 8 matchs avec la RDC, dont 4 matchs amicaux et 4 officiels, et son bilan reste négatif d'après certains observateurs et analystes qui se basent sur les chiffres.

Opposée à l'Algérie en octobre 2019, pour son entrée en matière, l'équipe de Nsengi a réussi à faire un match nul d'un but partout à Alger, avant de perdre (3-1) quelques jours plus tard contre à la Côte d'Ivoire en France, toujours en amical.

Ensuite, le successeur de Florent Ibenge s'est mesuré au Gabon pour son premier match officiel à Kinshasa, mais n'a pas réussi à s'imposer, encore un nul de zéro but partout.

Face à la Gambie à Banjul pour son deuxième match officiel, le 4e dans l'ensemble, la RDC de Nsengi a encore été accrochée (2-2) en toute fin du match.

Plusieurs mois après le repos imposé par la Covid-19, la RDC a rejoué en amical contre le Burkina Faso au mois d'octobre dernier au Maroc, et a été battue (3-0), avant de faire un autre nul face au Maroc (1-1), trois jours après.

Ainsi, avant la reprise des éliminatoires CAN Cameroun 2021 en ce mois de novembre, l'équipe de C. Nsengi courait derrière un bilan de 6 matchs sans victoire. Sauf que l'Angola viendra encore accentuer ce bilan par un nul de zéro but à Kinshasa.

Ces résultats n'ont pas laissé les supporters Congolais indifférents jusqu'à lancer des critiques "farouches" à l'endroit de l'entraîneur qui, pour une première fois, réussira à s'imposer devant l'Angola ce mardi 17 novembre grâce à l'unique but de Kebano.

Cependant, Christian Nsengi-Biembe qui a été encouragé par le président de la République, peut respirer et espérer terminer les éliminatoires en beauté, en attendant ce que la fédération prévoit.

Gede Luiz Kupa