RDC : La ministre de l'économie appelle les revendeurs des produits pétroliers de Moanda à payer les frais de la logistique perçus par la DGDA

Publié mer 18/11/2020 - 10:53
7SUR7

La ministre de l'économie invitent les revendeurs des produits pétroliers communément appelés "Kadafi" de Moanda, dans le Kongo Central, à se conformer aux obligations de l'État en payant les frais de la logistique collectés par la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA).

Acacia Bandubola a lancé cet appel le lundi 16 novembre 2020 à Kinshasa, au cours d'une réunion qu'elle a eue avec le gouverneur du Kongo Central, les responsables de la DGDA, de la Société Congolaise des Industries de Raffinerie (SOCIR), de Lerexcom Petroleum et quelques experts du ministère de l'économie. 

À l'en croire, les  operateurs économiques ont l'obligation de se conformer, car les frais de la logistique pour Lerexcom Petroleum  figurent dans la structure des prix, où toutes les parties siegent. C'est un partenariat gagnant-gagnant avec l'État. 

Il sied de signaler que cet appel de la ministre de l'économie intervient après le mécontentement exprimé la semaine dernière à Moanda par les revendeurs des carburants, suite à  l'exigence pour eux de les payer. À ce sujet, le gouverneur du Kongo Central a fait savoir, à l'issue de la réunion, que la manifestation des assujettis était liée à la non-sensibilisation.

"Ce sont des frais qui sont légaux. Ce paiement des frais n'avait pas été suffisamment sensibilisé, on n'a pas très bien fait la campagne pour que les assujettis soient suffisamment informés. Maintenant, nous en tant que province, que nous venons d'avoir toutes ces lumières, en rentrant en province, nous allons échanger avec tous ces opérateurs pétroliers pour qu'ils puissent s'acquitter de leurs devoirs légaux", a dit Atou Matubuana.

Il a, par ailleurs, promis d'instruire, dès son retour  dans le Kongo Central, les services de sécurité de la province pour qu'une enquête soit diligentée afin de dénicher les tireurs des ficelles. 

Prince Mayiro