RDC : De nouvelles mesures attendues ce vendredi pour prévenir la 2ème vague de la Covid-19

Publié jeu 19/11/2020 - 08:24
Photo droits tiers

Le Comité Multisectoriel de Riposte contre la Covid-19 que dirige le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, note une tendance à la hausse de cas confirmés en République démocratique du Congo. 

Ce constat a été fait le mercredi 18 novembre 2020 lors de la deuxième séance de travail dudit comité, présidée par le chef du gouvernement à la Primature.

D'après le ministre d’Etat à la Communication et Médias, Jolinho Makele, qui a fait le compte rendu de la réunion, les membres du Comité ainsi que tous les services concernés, ont échangé sur le nombre de plus en plus croissant de personnes infectées par le coronavirus.

Les tensions observées à l’arrivée des voyageurs à l’aéroport International de N'djili autour du Test obligatoire de la Covid-19 et le relâchement dans l’observance des gestes barrières par la population, étaient aussi évoqués à en croire la même source.

D'après le service de communication de la primature, si des mesures idoines ne sont pas prises par le gouvernement à travers le Comité Multisectoriel de Riposte, la deuxième vague de la Covid-19 qui touche actuellement l’Occident et l’Orient, risque d’impacter négativement la RDC.

C'est ainsi que le Comité Multisectoriel de Riposte contre la Covid-19 annonce que d’autres mesures sont sous examen, et seront discutées le vendredi 20 novembre prochain. 

Cependant, l’option d’intensifier la communication pour sensibiliser davantage la population sur les effets pervers de cette maladie a été levée, d'après Jolino Makelele.

Pour rappel, c'est depuis le 10 mars dernier que le coronavirus, qui secoue le monde entier, a été officiellement déclaré en République démocratique du Congo, via sa capitale Kinshasa.

Jephté Kitsita