RDC : Une deuxième vague de la Covid-19 se prépare (Officiel)

Publié ven 20/11/2020 - 14:04
rdc

Une deuxième vague de la pandémie de la Covid-19, qui secoue le monde depuis décembre de l'année dernière, est en préparation en République démocratique du Congo. 

La confirmation de cette information émane du docteur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte contre le coronavirus.

Le professeur Muyembe l'a annoncé ce vendredi 20 novembre 2020 lors de la réception du don de l'ambulance offert à l'équipe de riposte par le député national Delly Sesanga, également président du parti politique Envol.

"Cette ambulance arrive à point nommé au moment où nous confirmons qu'il y a une deuxième vague qui se prépare et cette ambulance va donc nous aider à mieux prendre en charge les malades Covid-19 de la RDC", a indiqué le professeur Jean-Jacques Muyembe.

Pour rappel, le Comité Multisectoriel de Riposte contre la Covid-19 que dirige le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a noté une tendance à la hausse de cas confirmés en RDC. 

Ce constat a été fait le 18 novembre dernier lors de la deuxième séance de travail dudit comité, présidée par le chef du gouvernement à la Primature.

D'après le ministre d’Etat à la Communication et Médias, Jolinho Makele, qui a fait le compte rendu de la réunion, les membres du Comité ainsi que tous les services concernés ont échangé sur le nombre de plus en plus croissant de personnes infectées par le coronavirus.

D'après le service de communication de la primature, si des mesures idoines ne sont pas prises par le gouvernement à travers le Comité Multisectoriel de Riposte, la deuxième vague de la Covid-19 qui touche actuellement l’Occident et l’Orient, risque d’impacter négativement la RDC.

C'est ainsi que le Comité Multisectoriel de Riposte contre la Covid-19 avait annoncé que d’autres mesures sont sous examen, et seront discutées ce vendredi. 

Cependant, l’option d’intensifier la communication pour sensibiliser davantage la population sur les effets pervers de cette maladie a été levée, d'après Jolino Makelele.

Jephté Kitsita