RDC : Le projet de numérisation et de sécurisation des titres fonciers et immobiliers déjà effectif, annonce le ministre Molendo

7SUR7

Lors de la cérémonie d'échanges de vœux organisée, samedi dernier, à Kinshasa, avec les cadres et agents de son administration, le ministre des affaires foncières a dressé le bilan de ses deux ans à la tête de cette institution. 

Dans son message, le ministre Aimé Molendo Sakombi a rappelé que l'année 2020 a été marquée par la Covid-19 qui, selon lui, a semé désolation dans de nombreuses familles. Il a, de ce fait, salué la mémoire de tous les membres de la famille foncière qui ont perdu la vie à cause de cette pandémie. "Nous gardons une pensée pieuse pour chacun d’eux, et je vous prie de leur rendre hommage en observant une minute de silence", a demandé le patron des affaires foncières.

Il a aussi reconnu que la maladie à Coronavirus n'a pas permis à lui et son administration d'atteindre les assignations "comme ils avaient brillamment réussi au dernier trimestre de 2019". 

Malgré cela, il a dit avoir d'autres motifs de satisfaction dans sa quête de construction d’une nouvelle image des affaires foncières. Il a, en effet, rappelé ses réalisations durant les deux années passées aux affaires foncières, à savoir :

-    Les arrêtés afférents aux « biens sans maîtres » qui sont définitivement éradiqués, conformément à la promesse faite lors de son discours d’investiture ;

-     L’homologation des diplômes de l’École Nationale du Cadastre et des Titres Immobiliers par l’Enseignement Supérieur et Universitaire ;

-    La création de la commission chargée de la révision de la mercuriale ;

-     L’encadrement des droits proportionnels relatifs aux crédits hypothécaires ;

-     Le vaste projet de mise en valeur de la Corniche de la Baie de Ngaliema qui, avec la création d’une commission interministérielle le 12 novembre 2020, est entré dans une phase exécutoire selon un chronogramme précis.

À en croire le ministre Molendo, l’année 2020 a été marquée également par deux acquis majeurs, à savoir : la signature du contrat de numérisation du Cadastre foncier avec l’entreprise turque Harmiad qui "signe la fin des mesurages et bornages approximatifs, et de tous les arrangements qui ont fait perdre tant d’argent au Trésor public ; et la bancarisation de toutes les opérations foncières et immobilières supérieures à 10.000 dollars américains qui permettra un recouvrement juste et aisé des redevances dues à l’État, une traçabilité améliorée et une sécurité renforcée".

D'où, il a exprimé sa satisfaction de l'entrée des affaires foncières dans l'ère de la modernisation sous son règne. "Nous pouvons donc nous satisfaire du fait que c’est sous notre règne que les affaires foncières sont entrées dans l’ère de modernité", a-t-il renchéri.
 
Il a également annoncé l'effectivité du projet de numérisation et de sécurisation des titres fonciers et immobiliers. "Dans la même vision, je suis heureux de vous annoncer que le projet de numérisation et de sécurisation des titres fonciers et immobiliers adopté en Conseil des ministres le 20 décembre 2019 est déjà effectif avec le lancement de la campagne de titrement des biens fonciers et immobiliers du domaine privé de l’État sous affectation des entreprises publiques qui est en cours sur toute l’étendue du territoire national", a fait savoir le ministre des affaires foncières.

À cet effet, il a exhorté les cadres et agents du ministère des affaires foncières à rester dans la même voie. "Il est temps de redorer le blason terni de notre administration, et de vous redonner, cadres et agents des affaires foncières, votre dignité. Vous devez vous débarrasser du vieil homme qui habite encore en vous, pour devenir des femmes nouvelles et des hommes nouveaux. 
Il est révolu le temps de l’impunité. Les mécanismes de contrôle seront renforcés et les sanctions beaucoup plus sévères
", a indiqué Molendo Sakombi. 

Quant à lui, il a affirmé demeurer "persuadé qu’avec un peu de volonté et de la détermination, les affaires foncières seront une administration modèle". Par la même occasion, il a remercié tous les membres de son cabinet qui lui ont apporté, tout au long de cette année difficile, un concours "appréciable". 

Il a recommandé le même engagement et la même efficacité pour cette nouvelle année qui, d'après lui, s’annonce si prometteuse. "Avec l’aide de Dieu, nous réussirons au-delà de nos ambitions. À vous et à vos familles, je réitère mes vœux les meilleurs pour 2021", a-t-il conclu.

Prince Mayiro