RDC : 12 millions € de la France pour interconnecter des régies financières

7SUR7

À travers un communiqué parvenu ce vendredi 19 février 2021 à 7SUR7.CD, l'Ambassade de France en RDC a annoncé la signature par le ministère des finances et l'Agence Française de Développement (AFD) d'une convention de 12,5 millions € permettant de prolonger le renforcement de la chaine de recettes de l’État par la numérisation et l’interconnexion des régies financières, intervenue le 10 février dernier. 

Cet acte marque le début de la deuxième phase du projet portant sur l'interconnexion des régies financières visant notamment à compléter la gamme d'outils informatiques dont disposent ces entreprises du portefeuille de l'État. 

"Cette phase 2 vise à pérenniser les acquis en complétant la gamme d’outils informatiques dont disposent les régies financières, en formant plus d’agents et en étendant le déploiement des applicatifs à de nouvelles provinces", peut-on lire dans ce communiqué. 

Lancé en 2014 et financé sur le premier contrat de désendettement et de développement (C2D), le projet Gouvernance financière portant sur l’interconnexion des régies financières a pour principal objectif d’améliorer la mobilisation des ressources intérieures de la RDC grâce à un meilleur recouvrement des recettes fiscales, non fiscales et douanières. 

Sa première phase s’est terminée en décembre 2020. Elle a permis notamment de renforcer les infrastructures techniques des trois régies financières du ministère des Finances de la RDC dont la Direction générale des Impôts, la Direction Générale des Douanes et Accises et la Direction Générale des Recettes Administratives, judiciaires, domaniales et de participations. 

Elle a aussi permis la dotation de la DGRAD d’un logiciel de gestion intégrée, de mettre en place le logiciel ISYS-Régies (qui vise à dématérialiser la procédure d’encaissement des recettes) ainsi que le déploiement de l’entrepôt de données et la formation des utilisateurs à ces logiciels.

Merveil Molo