RDC : Fayulu, Katumbi et Bemba regrettent la mort de l'ambassadeur italien

7SUR7

Les messages de condoléances ne cessent de tomber après l'attaque meurtrière d'un convoi du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) à quelques Kilomètres de Goma (Nord-Kivu) ayant causé la mort de l'ambassadeur Italien en RDC, de son chauffeur ainsi que de son garde du corps. 

Attristé par le décès du diplomate italien à fleur d'âge, Martin Fayulu dit garder le souvenir d'un homme chaleureux. 

"Profondément attristé par l'assassinat de l'ambassadeur d'Italie, de son chauffeur et de son garde du corps. L'ambassadeur Luca Attanasio, un homme chaleureux, fauché à fleur d'âge. Mes condoléances au gouvernement italien et aux familles des disparus", a-t-il tweeté. 

Face à ce cycle infernal d'insécurité qui perdure dans l'Est du pays, le président de l'Ensemble pour la République a condamné avec véhémence ces actes ignobles. 

"En mission humanitaire à Goma, Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie, son chauffeur et son garde ont été tués par des criminels qui sèment la mort dans le Kivu. Je condamne fermement ces actes ignobles. Qu’ils reposent en paix. Toutes mes condoléances aux familles éprouvées", a affirmé Moïse Katumbi à travers son compte Twitter. 

Pour sa part, Jean Pierre Bemba, président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) a exprimé sa consternation en rendant hommage à un homme impliqué dans la préservation des forêts. 

"C'est avec consternation que j'ai appris le décès de l'ambassadeur d'Italie en RDC Luca Attanasio. J'ai eu le plaisir de m'entretenir avec lui le 26 janvier 2021. Je garde de lui le souvenir d'un homme impliqué dans la préservation des forêts et concerné par le développement des zones rurales. Je présente mes sincères condoléances au peuple Italien et à sa famille", a affirmé J-J Bemba. 

Le gouvernement congolais promet de tout faire pour élucider les circonstances de ces meurtres afin de sanctionner les auteurs, a annoncé Marie Tumba Nzeza, ministre des affaires étrangères. 

Merveil Molo