RDC : Des organisations de la société civile exigent un audit sur la gestion des fonds mis à la disposition du ministère des actions humanitaires

7SUR7

Des organisations et mouvements citoyens réclament un audit sincère et sérieux sur la gestion des fonds mis à la disposition du ministère des actions humanitaires et solidarité nationale, dirigé par Steve Mbikayi, par le gouvernement Congolais pour assister les victimes de toutes les crises humanitaires et catastrophes naturelles. 

Dans une déclaration conjointe transmise ce samedi 06 mars 2021 à 7SUR7.CD, ces structures disent détenir des informations faisant état "d'une certaine opacité et floue artistique" dans la gestion de ces deniers publics. Pour elles, la lumière doit être faite par rapport à cette situation. 

"De ce constat amer, et fort de notre engagement citoyen dans le cadre du contrôle citoyen, nous Mouvements Citoyens et Organisations de la société civile militant pour la transparence  des biens publics, exigeons un audit sincère et sérieux sur la gestion des moyens mis à la disposition du ministère des actions humanitaires et solidarité nationale par le gouvernement Congolais. Que la lumière soit faite sur les fonds mis à sa disposition par l'État, pour apporter une réponse urgente aux victimes de diverses catastrophes naturelles, conflits armés, etc", ont-elles déclaré. 

Par devoir de redevabilité, ces ONGs et mouvements citoyens ont aussi exigé que les ministres du gouvernement sortant rendent compte de leur gestion avant l'entrée en fonction de l'équipe Sama Lukonde.

Parmi ces ONGs et mouvements citoyens signataires de cette déclaration, il y a Femmes Solidaires (FESO), Ekoki, Umuntu, Forum Citoyen, Il est temps, Evarda, Soffleco, Cocorico-RDC, Collectif 2016 et Compte à rebours. 

Merveil Molo