RDC : Les ADF bénéficient du soutien des agents de renseignements (Général Thierry Lion)

7SUR7

D'après le commandant de la Force de la MONUSCO par intérim, le général de division Thierry Lion, depuis le début du premier trimestre 2021, la mission onusienne a déjà fourni 47 tonnes de vivres aux Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Déclaration faite par Thierry Lion lors de la conférence de presse des Nations-Unies tenue mercredi dernier à Kinshasa, et dont il a pris part depuis la ville de Goma par vidéoconférence.

"C’est ce que nous cherchons à faire depuis plusieurs années en soutien des FARDC. Pourquoi en soutien ? Parce que comme le précisait le ministre de la Défense dimanche sur ces mêmes ondes, les FARDC souffrent d’un manque de capacités logistiques et d’équipements que nous essayons avec nos moyens de combler en partie. A titre d’exemple, pour ce seul premier trimestre 2021, ce sont quelques 47 tonnes de vivres fournies aux troupes, 30.000 litres de carburants, plusieurs évacuations sanitaires au profit de vos soldats blessés… et non au profit des ADF comme certains tentent inlassablement de le faire croire !", a indiqué le général de division Thierry Lion.

En outre, le commandant de la Force de la MONUSCO a précisé que ce soutien est également opérationnel par l’appui journalier de leurs drones qui, a-t-il affirmé, a permis de conduire les valeureux soldats à la reconquête de terrains tenus par les ADF, comme à Lose Lose au début du mois de janvier.

"Je sais que cela n’est pas assez, je sais que vous voulez nous voir à leurs côtés engagés dans les combats. C’est ce que l’on fait, comme récemment encore à Fataki en Ituri, le 16 avril, avec l'intervention rapide du bataillon népalais de la MONUSCO qui a mis fin à une incursion du CODECO dans le village de Yikpa. Et c’est ce que fait encore ce même bataillon népalais qui intervient depuis hier avec les FARDC contre les FPIC à Marabo et Nyakunde", a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, le général Thierry Lion reconnaît la population attend bien plus d’engagement de la part de la MONUSCO dans la lutte contre les ADF. 

"Et c’est bien l’objet de notre excellente et permanente coopération entre le Général de Sokola 1 et la Brigade d’intervention (FIB). Comme il vous l’a été annoncé, la FIB est en cours de renforcement avec cet objectif de conduire ces opérations contre le groupe ADF qui depuis 2019 s’est malheureusement dispersé dans la jungle et que nous continuons de traquer", a-t-il fait savoir. 

Cependant, le commandant de la Force de la MONUSCO a souligné que les ADF bénéficient du soutien de certains agents de services de renseignement.

"Toutefois, ne nous leurrons pas, les ADF bénéficient de soutien, d’agents de renseignement, ce qui nécessite une réponse bien plus large qu’une simple réponse militaire. C’est aussi, et avant tout, une réponse civile, policière, judiciaire, qui donnera aux opérations militaires toute leur efficacité", a martelé le général de division Thierry Lion. 

Pour le commandant de la Force de la MONUSCO, les ADF cherchent à créer le doute entre l'armée, la police et la population, en voulant créer des tensions au sein même de la population. 

Jephté Kitsita