Nord-Kivu/Covid-19 : Prévu ce samedi, le début de la vaccination avec AstraZeneca reporté alors que les doses expirent le 24 juin

Photo 7SUR7.CD

Le début de la campagne de vaccination contre la pandémie du coronavirus avec le vaccin AstraZeneca, prévu ce samedi 1er mai 2021 a été reporté sine die dans la province du Nord-Kivu.

L'information est livrée à 7SUR7.CD par le docteur Eugène Nzanzu Syalita, ministre provincial en charge de la santé.

Comme motif, il affirme que les prestataires des soins ne sont pas encore suffisamment formés pour effectuer cette campagne et ne précise pas une autre date du début de ladite campagne pourtant les 60.000 doses réceptionnées par la province expirent le 24 juin prochain.

« On ne commence plus aujourd'hui, on n'a pas encore fini à former les prestataires, alors on a décidé de décaler et on pourra trouver une autre date. La date d'expiration des vaccins c'est le 24 juin et on ne sait pas combien de temps encore on va prendre  », a déclaré le docteur Eugène Nzanzu.

Pour sa part, le Programme Élargi de Vaccination (PEV) ne craint pas le fait que les doses puissent expirer.

« Ce n'est pas un problème ! », lâche le docteur Stephan Hans Bateyi, chef du PEV au Nord-Kivu, à la question de 7SUR7.CD visant à savoir si les autorités ne craignent pas l'expiration des vaccins.

Pour rappel, c'est le 21 avril dernier que le Nord-Kivu a réceptionné 60.000 doses du vaccin AstraZeneca. La province voisine du Sud-Kivu avait également reçu 41.000 doses mais le début de la vaccination prévu le 30 avril a également été reporté sine die.

Glody Murhabazi, à Goma