Beni : Retour au calme après des combats qui ont opposé deux factions rebelles à Buliki

7SUR7

Une accalmie sévit dans le groupement Buliki, au sud de la ville de Beni (Nord-Kivu) au lendemain des combats entre les miliciens Maï-Maï de l'Union Patriotique pour la Libération du Congo (UPLC) et un groupe armé assimilé aux rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF). 

L'administrateur sortant du territoire de Beni, Donat Kibwana, qui confirme l'information à 7SUR7.CD ce mercredi 09 juin 2021, appelle les habitants qui se sont enfuis vers Kalunguta voire à Butembo à regagner leurs entités 

« La population a vidé la contrée. Nous sommes en train de sensibiliser la population pour qu’elle regagne son milieu puisque les FARDC sont là. Le bilan des affrontements est de 6 blessés du groupe Maï-Maï. La population est soit à Kalunguta-Centre, soit à Butembo. En tout cas, la situation, pour le moment, est calme », a-t-il rassuré. 

Mardi dernier, deux factions rebelles se sont affrontées dans le groupement Buliki, plus précisément au village de Lisasa. Des sources locales ont attribué ces combats contre les Maï-Maï de l'UPLC aux ADF. Ce qui a provoqué un déplacement massif de la population de la place.

Il convient de rappeler par ailleurs que depuis l'instauration de l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, l'armée a déjà dressé un bilan d'une trentaine de rebelles ADF neutralisés. Ce, aux cotés de 70 de leurs collaborateurs arrêtés. 

Joël Kaseso, à Butembo