Prévention - Éruption du Nyiragongo : le ministre de la recherche affirme qu'il n’y avait aucune défaillance de son ministère

7SUR7

Le ministre de la recherche scientifique et de l'innovation technologique, José Panda a, au cours d'une plénière ce mercredi 09 juin 2021, décliné toute responsabilité de son ministère dans la survenue de l’éruption volcanique.

Il n’y a eu aucune défaillance de la part de son ministère, a-t-il déclaré lors de sa réponse à l’interpellation des députés nationaux sur la question liée à l'éruption volcanique de Nyiragongo.

Devant les élus nationaux, J. Panda a affirmé que l'éruption du volcan de Nyiragongo, survenue au mois de mai dernier, n'avait aucun signe précurseur pouvant permettre à l’Observatoire Volcanique de Goma (OVG), d'éviter ce drame.

« Chers élus du peuple, il n'y avait aucune défaillance de la part du ministère de la recherche scientifique car l'éruption volcanique de Nyiragongo survenue le samedi 22 mai dernier n'avait aucun signe précurseur qui pouvait permettre à nos services notamment l'OVG de prédire ce drame. C'est une catastrophe éminemment naturelle », a déclaré José Panda.

Il a  promis d’élucider d’ici peu les allégations de mauvaise gestion de l'OVG. 

Le ministre a annoncé que cet observatoire sera mieux organisé et va mieux fonctionner dans les jours à venir.

Jose Panda souhaite que  soit une priorité nationale.

Roberto Tshahe