Bandundu : 3 jours de grève décrétés par des agents de santé

Photo : Droit tiers

Des agents de santé de la ville de Bandundu ont décrété 3 jours de grève avec possibilité de renouveller pour réclamer l'alignement à la prime de risque des professionnels non payés et la scission du ministère de la santé en deux parties, dont l'une pour les médecins et l'autre pour uniquement les autres catégories des agents du secteur sanitaire.

Cette grève lancée le mercredi 09 juin 2021, est une décision d'une réunion extraordinaire tenue le mardi 8 juin à Bandundu à laquelle ont participé les administrateurs gestionnaires, techniciens des laboratoires, infirmiers et d'autres agents administratifs.

"La grève a commencé ce mercredi le 9 juin à 8 heures. C'est pour 3 jours avec possibilité de renouveller. Nul ne viendra répondre au service", a fait savoir à la presse locale Mbunga Séverin, un des administrateurs gestionnaires à l'hôpital général de référence de Bandundu.

Par ailleurs, Huguette Pumbu, représentante de l'Union Nationale des infirmiers du Congo (UNIIC), a insisté sur le fait que "l'alignement des non payés à la prime de risque du personnel de santé doit se faire dans le plus bref délai, pour espérer une reprise des activités et la mise en œuvre du protocole d'accord et rapport d'exécution stricte des crédits budgétaires selon les catégories prévues par la loi des finances exercice 2021".

Soulignons que la même grève avec une même revendication serait également décrétée dans le secteur public à travers toute la province.

Rolly Mukiaka, à Bandundu