Haut-Katanga : 37 présumés bandits présentés au maire de Kasumbalesa

Photo : Droit tiers

Au total, 37 présumés bandits dont une femme ont été arrêtés et présentés par le service de sécurité au maire de la ville de Kasumbalesa, située à 90 kilomètres de Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le mercredi 9 juin 2021.

D'après l'autorité urbaine qui s'est confiée à 7SUR7.CD ce jeudi, ces criminels sont constitués des personnes récidivistes spécialisés dans le vol dans les maisons des populations de cette citée frontalière. André Kapampa Kamwanya affirme que ce travail d'arrestation de ces jeunes a été effectué pendant une semaine.

"Ils sont 37, il y a un malade qui a été bastonné par la population alors qu'il volait au niveau de la cellule Mukoyo. On a poursuivi la filière, tel dénonce tel, un autre groupe qui fut pris alors qu'ils étaient en train de se droguer sur dénonciation de l'un de leur. Donc c'est une semaine d'enquête pleine que nous sommes arrivés à ce résultat. Pour la plupart, ce sont des récidivistes dont la dame, plusieurs fois arrêtée à Lubumbashi et ici", a-t-il déclaré au téléphone de 7SUR7.CD.

A en croire la même source, depuis l'arrestation de ces bandits, la population de Kasumbalesa dort en paix. André Kapampa souligne qu'ils seront présentés devant le ministre provincial de l'intérieur à Lubumbashi avant d'aller, selon les cas, devant leurs juges naturels.

A noter que le 20 avril dernier, 9 autres présumés bandits ont été présentés au maire de la ville de Kasumbalesa, après une réunion de conseil urbain de sécurité.

Patient Lukusa, à Lubumbashi