RDC : CFOAC opère par an entre 1.300 et 2.000 patients souffrant de cataracte (Dr Kilangalanga Ngoy)

7SUR7

Le Centre de Formation Ophtalmologique d'Afrique Centrale ( CFOAC) opère entre 1300 et 2000 patients souffrant de cataracte par an en RDC. C'est ce qu'a affirmé le docteur Janvier Kilangalanga Ngoy, directeur de ce centre de formation, au cours d'une journée porte ouverte organisée ce jeudi 1er juillet 2021 par le CFOAC, à l'intention des professionnels des médias.

Il a, dans son exposé, présenté le CFOAC comme une structure créée en 1999 et qui œuvre dans le domaine du traitement des maladies des yeux et de la formation du personnel de la santé oculaire.

Selon cet ophtalmologue, son établissement a déjà formé 256 techniciens supérieurs en Ophtalmologie (TSO) en Afrique dont 2.010 en RDC. Il a aussi formé 105 opérateurs de la cataracte au niveau continental dont 77 Congolais.

Parlant du CFOAC, il a souligné qu'il s'agit d'un centre de formation offrant des paragrammes accrédités par le ministère de l'ESU pour les cursus de spécialisation en ophtalmologie, en licence en soins oculaires, en renforcement des compétences des ophtalmologistes et en recherche opérationnelle, clinique et Ophtalmologique.

C'est ainsi, a indiqué Dr Kilangalanga, qu'il a été mis en place la vision 20/20 qui consistait à éliminer les causes de la cécité dans une fourchette de temps allant de 2010 à 2020. 

Le CFOAC a commencé à former les médecins et les infirmiers sur la prise en charge dans le secteur de la santé oculaire. Touchant à terme en 2018, cette vision s'est muée en 2019 en un programme qui consiste à soigner les maladies des yeux et à former le personnel d'appoint.

C'est dans ce cadre que ce centre forme depuis lors les infirmiers durant 3 ans, selon une approche d'apprentissage par compétences, pour faire d'eux des licenciés en soins occulaires.

Il affirme que le centre dispose actuellement de trois établissements de stage et de prise en charge, à savoir l'hôpital Saint Joseph de Limete et ses établissements périphériques, l'hôpital Ophtalmologique de Masina et l'hôpital général de référence de N'djili.

Son intervention a été suivie de celle de Marie-Yvone Mushobekwa, programme manager de ce centre, de celle de Georgette Ngweme Ngakiama Béni, directeur pédagogique et de celle de Catherine Nsamba Mayamba, directeur administratif et financier.

Elles ont insisté sur le rôle combien significatif que joue le CFOAC dans la formation du personnel soignant dans le secteur de la santé oculaire en RDC et dans le traitement de la cécité et de toutes les autres maladies liées aux yeux.

Orly-Darel Ngiambukulu