RDC-Burundi : "Nous avons convenu de collaborer sur le plan sécuritaire pour éradiquer les forces négatives", (Evariste Ndayishimiye)

7SUR7

Le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son homologue Burundais Evariste Ndayishimiye étaient face à la presse le mardi 13 juillet 2021 à l'issue d'un entretien en tête-à-tête au Palais de la Nation à Kinshasa.

Prenant la parole, Evariste Ndayishimiye a loué les "excellentes" relations d'amitié qui ont toujours existé entre la République Démocratique du Congo et le Burundi. D'après lui, le nouvel élan de coopération enclenché va encore améliorer les relations entre les deux pays. 

"Nos relations d'amitié et diplomatiquement étaient déjà excellentes. Avec ce nouvel élan, elles s'amélioreront davantage", a indiqué Evariste Ndayishimiye. 

Sur le plan sécuritaire, le président Burundais a évoqué la nécessité de mettre fin à l'activisme des groupes armés. D'où, a-t-il dit, la nécessité de coopérer dans ce domaine.

"Nous avons convenu de collaborer sur le plan sécuritaire, surtout à nos frontières communes, terrestres et maritimes, pour éradiquer les forces négatives qui ne cessent d'endeuiller nos pays et saboter le développement socio-économique", a déclaré Evariste Ndayishimiye. 

Au-delà de la sécurité, Evariste Ndayishimiye a souligné que la République démocratique du Congo et la République du Burundi vont collaborer sur le développement des infrastructures pour améliorer la qualité de vie des populations de deux pays. 

Pour rappel, plusieurs accords et Memoranda ont été signés entre la RDC et le Burundi à l'occasion de la visite d'État du président Evariste Ndayishimiye qui se clôture ce mercredi. Il s'agit notamment des accords et Memoranda relatifs au :

1. Développement du chemin de fer à Écartement standard (SGR) Gitega - Uvira - Kindu ;

2. Commerce ;

3. Maintien et au renforcement de la paix, de la défense et de la sécurité ainsi qu'à la consultation politique et économique.

À noter que les deux chefs d'État ont également convenu qu'il était très important de promouvoir l'échange des visites entre les délégations des deux pays, afin de rendre plus efficace la mise en œuvre des accords conclus.

Jephté Kitsita