Félix Tshisekedi : "L'état de siège ne sera levé que quand les circonstances qui l'ont motivé disparaîtront"

7sur7

L'état de siège instauré en République démocratique du Congo, précisément dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, n'est visiblement pas sur le point d'être levé dans les prochains jours.

C'est l'impression laissée par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son allocution à la 76ème assemblée générale de l'ONU ce mardi 21 septembre 2021.

En effet, Félix Tshisekedi a prévenu que l'état de siège ne sera levé que lorsque les raisons qui ont conduit à son instauration, trouveront solutions.

"...l'état de siège ne sera levé que quand les circonstances qui l'ont motivé, disparaîtront", a dit le successeur de Joseph Kabila à la tête de la RDC, du haut de la tribune de l'ONU. 

En outre, Félix Tshisekedi a vanté les avancées "significatives" enregistrées depuis l'instauration de l'état de siège. Il a notamment évoqué la neutralisation de plusieurs rebelles et la récupération de certaines localités jadis occupées par les groupes armés. 

Pour rappel, l'état de siège qui a été proclamé en mai dernier dans les provinces précitées. Il a été déjà prolongé à 8 reprises par le Parlement congolais, c'est-à-dire l'assemblée nationale et le Sénat. 

Jephté Kitsita