RDC : Sesanga défie quiconque, y compris le Bureau Mboso, de prouver qu'il a pris la Jeep Palissade dont il demeure "ni preneur ni souscripteur"

Photo 7SUR7.CD

Dans une mise au point faite ce samedi 25 septembre 2021, le député national Delly Sesanga dénonce des personnes malveillantes, se recrutant dans les milieux de ses détracteurs, qui publient sur les réseaux sociaux, des fausses informations.

À en croire l'élu de Luiza au Kasaï-Central, ces personnes mettent en porte-à-faux avec sa rénonciation expresse à cette opération, insinuant qu'il aurait bénéficié et récupéré la Jeep Palissade, distribuée aux députés. 

"Ces affirmations citent parfois le Bureau de l'Assemblée nationale pour accréditer leurs propos", a indiqué Delly Sesanga.

"Face à cette campagne de sape orchestrée contre son combat pour la réduction du train de vie de l'Etat, en tentant de mêler son nom à cette opération", Delly Sesanga dit avoir le devoir de faire cette mise au point.

Il rappelle qu'avant la distribution comme après la distribution des véhicules Palissade, il continue d'agir dans le cadre de sa devise, conformément à la parole donnée dans son engagement contenu dans sa déclaration du 23 juin dernier. Le député Sesanga maintient qu'il demeure ni preneur, ni souscripteur.

"Je réaffirme solennellement que je n'ai jamais récupéré ni bénéficié de quelque façon que ce soit, directement ou indirectement, d'un véhicule d'aucune sorte encore moins la fameuse Palissade", a signifié Delly Sesanga. 

Dans la foulée, le président du parti politique Envol fait savoir que tout propos contraire diffusé n'est que calomnie et diffamation de sa position inchangée de renoncer au bénéfice de ce véhicule.

"Je défie quiconque, y compris le Bureau de l'Assemblée nationale et son président, Honorable Christophe Mboso cité comme source de cette information, d'apporter la preuve du contraire", conclut le député national Delly Sesanga.

Pour rappel, plusieurs députés nationaux de l'Union Sacrée de la Nation ont déjà récupéré leur jeep Palissade. Cependant, ceux de LAMUKA, particulièrement de l'ECIDé de Martin Fayulu, avaient décliné cette dotation. 

Jephté Kitsita