RDC : Le CNRD annonce une plainte contre inconnu pour pousser la Jusitce à éclairer les circonstances de la mort du général A. Kisase 24 ans après

7SUR7

Un quart de siècle depuis que le général André Kisase Ngandu, l’un des  fondateurs du mouvement révolutionnaire Alliance des Forces démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL) avait quitté sa résidence de Goma pour l’Ituri sans plus jamais en revenir. Ni lui, ni ses gardes, ou encore les journalistes qui l’accompagnaient ce jour-là (08 janvier 1997).

Sa famille et son parti politique Conseil National pour le Renforcement de la Démocratie (CNRD) annoncent une plainte contre inconnu pour amener la justice à éclairer les circonstances de la mort présumée de leur proche dont le corps est resté introuvable jusqu’à ce jour.

« Après moult signes de réticence, discussions et apaisements, cette plateforme révolutionnaire (AFDL) se dota d’un présidium tetracephale avec Mzee Laurent Désiré Kabila comme porte-parole, Deogracias Bugera chargé des relations publiques, Anselme Massasu Nindaga au renseignement et, à tout Seigneur, tout honneur, André Kisase Ngabdu au commandement militaire. Fort de la confiance de plus de 5000 combattants épanouis sous sa sueur ... ce louable personnage devenait une évidence d’indépendance d’esprit devant faire peur aux ennemis de la souveraineté de la RDC et aux concurrents dans la course au pouvoir. Tout ceci ne saurait manquer de liaison avec son obscure disparition, de telle sorte que, cette dernière peut nous servir de boussole de compréhension du drame de l’est », a dit son avocat Emery Ngalamulume lors d’un point de presse tenu ce jeudi 14 octobre à Kinshasa.

A la question de savoir pourquoi avoir attendu tout ce temps pour chercher cette vérité sur la disparition de leur proche, Maître Tshisanda Ngalamulume estime qu’ils (ses proches ndlr) devaient attendre l’après régime de l’AFDL pour espérer obtenir gain de cause.

« Lors du Graal de l’AFDL à Kinshasa, l’on résuma la longue marche, l’on fit même une oraison funèbre au feu général Mayele de mémoire héroïque. Mais, rien ne fût dit à propos du père de la nouvelle révolution (...) D’un régime pareil on ne pouvait rien attendre parce que la messe et les salades étaient dures d’avance », a poursuivi l’avocat en présence des membres de la famille politique et biologique du feu général.

Rappelons que le général André Ngandu Kissasse est l'un des fondateurs de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL). Il est le président du CNRD qui est l’un des principaux partis de ce mouvement qui a renversé le Maréchal Mobutu le 17 mai 1997.

Moise Dianyishayi