Kasaï-Oriental : Les coordinations territoriales du RDT apportent leur soutien à la candidature de l'UDPS Éric Ngalula au poste de gouverneur

7sur7

En République démocratique du Congo, les lignes ne cessent de bouger au sujet des prochaines élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces "à problèmes".

C'est le cas par exemple de la province du Kasaï-Oriental, également concernée par l'élection du gouverneur. Dans cette partie du pays, le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT) a décidé d'apporter son soutien à la candidature d'Éric Ngalula Ilunga, cadre de l'Union pour la Démocratie et le Progrès (UDPS). 

Les coordonnateurs territoriaux du RDT l'ont fait savoir au coordonnateur national Sylvain Mutombo a travers une correspondance datée du 26 octobre 2021 et dont une copie est parvenue à la Rédaction de 7SUR7.CD. 

"Nous, membres du RDT des territoires qui composent la province du Kasaï-Oriental réunis ce jour dans le souci d'examiner les enjeux politiques de l'heure et aussi défendre l'intérêt de notre province qui est à genou, constatons non sans regret que la population Est Kasaï-enne vit dans le calvaire extrême. Elle ne sait sur quel saint se vouer. C'est ainsi qu'il est essentiel d'accorder une attention particulière au décollage de notre province. C'est pourquoi au vu de tout ce qui précède, et en vue de mettre l'accent sur la responsabilité collective au développement de la province, nous soutenons la candidature de l'honorable Eric Ngalula Ilunga au poste de gouverneur de province du Kasaï Oriental", ont-ils écrit à Sylvain Mutombo. 

En outre, ces 5 coordonnateurs territoriaux promettent de soutenir le candidat qui sera désigné par le RDT pour briguer le poste  de vice-gouverneur. Pour eux, le poste de gouverneur revient de droit à l'UDPS.

"En outre, nous invitons nos élus provinciaux de faire confiance à ce duo UDPS/RDT afin de les porter à la tête de notre province pour son décollage", concluent-ils.

7SUR7.CD

Signalons par ailleurs que lors d'une matinée politique tenue lundi dernier à Mbuji-Mayi, Kalaham Temple, membre de l’UDPS/Tshisekedi, a déclaré que le RDT ne peut pas occuper le poste de gouverneur de la province du Kasaï-Oriental suite aux forces en présence au sein de l’Assemblée Provinciale.

"L'UDPS est la première force avec 11 élus provinciaux. Alors, comment le RDT qui vient avec 5 députés peut oser présenter un candidat au Gouvernorat ? C’est normal pour eux d'avoir un vice-gouverneur, comme ils l’ont été de 2019 à aujourd’hui", a-t-il dit devant les militants du parti présidentiel. 

Dans la foulée, il a prévenu que l’UDPS du Kasaï-Oriental n’acceptera pas ce qu'il qualifie d'arnaque organisée par le bureau politique du RTD dirigé par Sylvain Mutombo.

"La population n’acceptera pas ça", a martelé Kalaham Temple.

Pour rappel, le dépôt des candidatures a été ouvert à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) depuis lundi dernier et va se clôturer le 31 de ce mois. En ce qui concerne l'élection proprement dite, elle aura lieu le 3 décembre prochain. 

Parmi les provinces concernées par ces élections, figurent notamment Kinshasa, le Kongo Central, le Kwango, le Maï-Ndombe, le Maniema, la Mongala, le Tanganyika et la Tshopo.

Jephté Kitsita