RDC : Candidat gouverneur, l'UDPS Aruna Ndarabu veut faire du Maniema un véritable levier de la croissance économique du pays 

7SUR7

En République démocratique du Congo, l'actualité est aussi dominée par la prochaine élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces "à problèmes".

C'est dans ce cadre que Ndarabu Amurani Aruna, candidat gouverneur de la province du Maniema, a présenté sa vision le lundi 25 octobre 2021 au cours d'une cérémonie organisée à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

Avec son programme dénommé "Cohésion et développement du Maniema", Aruna Ndarabu, candidat de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), veut faire du Maniema un véritable levier de la croissance économique du pays. 

"D'ici à 2023, nous ambitionnons de faire du Maniema un véritable levier de la croissance économique de la RD Congo toute entière. Rétablir la paix sur l'ensemble du territoire de la province, relancer la production agricole et l'exploitation minière, attirer les investissements privés et les touristes de partout à travers le monde, réduire les inégalités et la pauvreté, améliorer le social de la population, désenclaver la province et booster son développement intégral", a-t-il fait savoir. 

En outre, Aruna Ndarabu a indiqué que son programme d'actions repose sur 14 axes stratégiques. Il s'agit de :

- Infrastructures, travaux publics et transport ;
- Agriculture, pêche, élevage et développement rural ;
- Intérieur, sécurité, justice et droits humains ;
- Économie, commerce, Budget et Finances ;
- Mines, Environnement et Tourisme ;
- Hydrocarbures, eau et électricité ;
- Éducation, formation professionnelle et métiers ;
- Santé et bien-être ;
- Plan, emploi, entrepreneuriat, industrie et création des richesses ;
- Affaires foncières, urbanisme et habitat ;
- Culture, Arts, Sports et Loisirs ;
- Genre, actions sociales et solidarité ;
- Numérique, presse, communication et médias ;
- Politique, développement des partenariats et suivi des actions.

S'agissant du budget de son programme d'actions, il est chiffré à près de 420.000 USD (419.207.000 USD ndlr) à repartir sur une période de 5 ans.

"Cependant, tenant compte des impératifs politiques et du contexte temporel, nous l'avions opérationnalisé en deux phases comme suit : enveloppe budgétaire de 159.675.000 USD pour la période couvrant le dernier trimestre de l'an 2021, ainsi que les années 2022 et 2023, et 259.532.000 USD pour les années 2024, 2025 et 2026", a renchéri l'UDPS Aruna Ndarabu. 

Pour y parvenir, il précise que les ressources proviendront principalement des recettes provinciales (DGRMA), de la rétrocession, des fonds divers d'investissements publics et privés et les 40% en cas de nivellement automatique pour les grandes sociétés exploitant au Maniema. 

Dans la foulée, Aruna Ndarabu s'est engagé à implémenter la vision du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à renforcer la bonne gouvernance, à restaurer l'autorité de l'État et à sortir la province du Maniema du stade "d'extrême pauvreté" et booster son développement intégral à partir de la base.

Pour rappel, l'élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces concernées dont Kinshasa, le Kongo Central, le Kasaï-Oriental et le Kasaï-Central, aura lieu le 3 décembre prochain. Le dépôt des candidatures a démarré lundi dernier et va se clôturer le 31 de ce mois.

Jephté Kitsita