Kasaï : La REGIDESO et la Société d'électricité du Congo scellées à Tshikapa pour non-paiement d'impôts

Photo 7SUR7.CD

Plusieurs maisons commerciales de la ville de Tshikapa sont scellées par le gouvernement provincial du Kasaï, à travers la Direction Générale des Recettes du Kasaï (DGRKAS) pour non-paiement d'impôts.

Parmis celles-ci, il y a la Société d'électricité Du Congo (EDC) et la Régie de distribution d'eau potable (REGIDESO).

La société EDC par exemple, doit payer plus de 300 millions de Francs Congolais (150.000 USD) à la province pour être descellée.

Cette précision a été donnée par le ministre provincial des finances, commerce et promotion du civisme fiscal, Hubert Ngulandjoko, au cours d'un point de presse qu'il a animé le jeudi 18 novembre 2021 à Tshikapa.

« L'EDC fait partie des assujettis, nous payons un courant extrêmement cher et la population s'incline. L'EDC est insolvable c'est pourquoi nous avons scellée ses installations. L'EDC ne considère pas la province, elle ne paie pas les impôts. Nous réclamons à l'EDC une rondelette somme de plus de 300 millions de FC, nous payons le courant le plus cher la question location compteur n'a jamais fait l'objet d'un consensus. De la même manière que nous payons l'eau et l'électricité c'est de la même manière que ces entreprises qui exercent des activités commerciales en province doivent aussi payer les impôts », a déclaré Hubert Ngulandjoko au micro de 7SUR7.CD.

Tout en invitant la population du Kasaï à culture fiscale, le ministre Ngulandjoko révèle qu'en un seul jour de recouvrement forcé décrété par le gouvernement provincial, la régie financière a mobilisé plus de 50 millions de FC.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa