RDC : Kamerhe va bénéficier d'une liberté provisoire (Cour de Cassation)

Photos droits tiers

La Cour de cassation va accorder la liberté provisoire à Vital Kamerhe. L'information est confirmée à 7SUR7.CD ce lundi 6 décembre 2021 par la cellule de communication de la Cour de cassation.

Selon la même source, cette juridiction s'est basée sur le tableau médical très critique du président de l'UNC.

"Vital Kamerhe a été notifié et bénéficiera de cette liberté provisoire après avoir payé une caution", affirme la source.

S'agissant de la caution, elle est fixée à 500.000 dollars américains. 

Pour rappel, l'ancien directeur du cabinet du président Tshisekedi avait vu sa peine réduite en appel à 13 ans de travaux forcés, alors qu'il avait été condamné à 20 ans en première instance.

Orly-Darel Ngiambuku