RDC : La Police Rwandaise disposée à établir une base opérationnelle à Goma pour lutter contre le terrorisme

Photo : Droit tiers

Après l'entrée de l'armée Ougandaise sur le sol Congolais pour mener des opérations militaires contre les rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF) dans la région de Beni, ce sont maintenant des policiers Rwandais qui vont intervenir sur le sol Congolais à Goma, capitale du Nord-Kivu.

L'annonce a été faite le lundi 13 décembre 2021 à Kigali, capitale Rwandaise où des travaux de 3 jours ont été menés entre les deux forces de Police qui ont signé un mémorandum de coopération bilatérale dans le cadre de la sécurisation des frontières entre la RDC et le Rwanda.

Ainsi, la Police Nationale du Rwanda s'est dite disposée à installer une base opérationnelle dans la ville de Goma pour lutter contre le terrorisme, a fait savoir l'Inspecteur Général de la Police Nationale du Rwanda.

« Le protocole d'accord que nous allons signer montre notre intention commune d'explorer des arrangements des institutions policières. Conformément aux résolutions de la 23e Assemblée générale de l'EAPCCO tenue à Kinshasa, la police rwandaise est prête à travailler avec la police de la RDC et d'autres institutions policières régionales pour établir une unité opérationnelle conjointe à Goma afin de collecter des informations sur les activités terroristes dans la région. La lutte contre l'extrémisme violent est une bataille complexe qu'aucun pays ne peut vaincre à lui seul », a déclaré le général Dan Munyunza, Inspecteur Général de la Police Rwandaise.

Il justifie cette volonté notamment par la montée de la criminalité transfrontalière, la menace djihadiste qui gangrène le Nord-Kivu, celle des rebelles FDLR qui rodent autour du Parc National des Virunga, ou encore le trafic de drogue et la contrebande.

« Nous sommes donc contraints de ne donner aux criminels ni la possibilité de développer leurs réseaux dans nos pays, ni une espace havre de paix sur notre territoire pour menacer la sécurité de notre région. Cela demande notre étroite collaboration en tant que région et nous devons envoyer un message puissant à ceux qui cherchent à saboter notre sécurité et leur dire à qu'ils ne réussiront pas », a poursuivi le chef de la Police Rwandaise.

Pour sa part, le Général Dieudonné Amuli, commissaire général de la Police Nationale Congolaise s'est dit convaincu que la signature de ce mémorandum conjoint renforcera les efforts congolais et rwandais de lutter contre « toutes les formes de criminalité organisée, transnationale et transfrontalière », une œuvre soutenue par le président Congolais.

« Je saisis également cette occasion pour saluer cette action, encouragée et soutenue par la Haute Autorité de mon pays, en l'occurrence, Son Excellence le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dont le leadership et la vision pour la concrétisation de la paix et de la stabilité dans la région des Grands Lacs, le pousse à soutenir toutes les actions qui y contribuent notamment à l'égard du Rwanda, pays frère et ami qui partage des frontières avec la RDC », a-t-il déclaré à la presse Rwandaise.

Cette mutualisation des forces intervient au moment où l'armée Ougandaise travaille aussi avec l'armée Congolaise dans le Grand Nord pour combattre les rebelles ADF. Dans son discours sur l'état de la Nation, le président Félix Tshisekedi a promis de limiter dans le temps, la présence des troupes ougandaise en RDC.

Glody Murhabazi, à Goma