Ituri : 7 villages vidés de leurs habitants suite aux attaques rebelles à Mambasa

Dès déplacés de guerre

Au total, 7 villages de la chefferie Babila-Babombi en territoire de Mambasa, dans la province de l'Ituri se sont vidés de leurs habitants suite aux attaques répétitives des rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF).

La nouvelle a été confirmée à 7SUR7.CD par le chef du groupement Bangole, ce jeudi 23 décembre 2021.

« Aujourd'hui, les villages vidés connaissent la paralysie d'activités. Les attaques répétitives menées par les ADF ce dernier temps sont à la base du déplacement massif des habitants. Il n'y a plus des civils à Katanga, Bakau-Lukaya, Banzunzuwa, Mapimbi, Baiti, Mantumbi et Ilange », a déclaré Juma Bwanakawa.

Dans la foulée, cette autorité se réjouit du renfort des éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

« Nous appelons les habitants qui ont quitté les milieux précités à revenir. Les éléments des FARDC viennent d'être renforcés par-ci par-là. Ils ne doivent pas rester seuls dans les villages. Pour bien travailler, il faut que la population soit sur place afin de permettre le mariage civilo-militaire qui facilitera l'éradication complète du phénomène ADF », s'est-il alarmé.

En ce mois de décembre, des attaques répétitives menées par des rebelles ADF ont été vécues dans la chefferie de Babila-Babombi territoire de Mambasa. Cette situation est à la base de la paralysie des activités et le déplacement des habitants vers d'autres milieux supposés sécurisés.

Bantou Kapanza Son, à Beni