RDC : la SNEL réitère son engagement à accompagner Tshisekedi dans l'électrification du pays

DG de la SNEL. Ph. 7SUR7.CD

La Société Nationale d'Électricité (SNEL) réitère son engagement à accompagner la volonté du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, d'électrifier la République démocratique du Congo.

C'est Jean Pierre Kayombo Kayan, directeur général de la SNEL qui l'a déclaré, le jeudi 06 janvier 2022, à Kananga (Kasaï-Central) où il séjourne.

« Je voudrais aussi rendre hommage au chef de l'État. C'est grâce à sa tournée au grand Kasaï qui nous a permis de nous retrouver aujourd'hui avec vous ensemble. Nous SNEL, nous avons le devoir et la volonté d'accompagner le chef de l'État dans sa mission et dans sa volonté de résoudre les problèmes d'électrification du pays et particulièrement l'électrification du Kasaï-Central », a-t-il déclaré.

Dans le soucis d'électrifier la ville de Kananga, le numéro de la Société Nationale d'Électricité annonce la disponibilité de 5 MVA qui sera installé pour desservir la population en électricité. Il déplore tout de même le vol des câbles de la SNEL « qu'il faut à tout prix remplacer ».

« Les caractéristiques de cette centrale aujourd'hui, nous avons l'ancienne centrale qui a 2 fois 1300 KVA et la nouvelle centrale qui a 3 fois 800 KVA. Aujourd'hui, nous avons une capacité de 5 MVA d'installer et qui peut être disponibilisé pour alimenter la ville de Kananga. Malheureusement aujourd'hui, le réseau de Kananga qui était plus au moins bien alimenté, a subi beaucoup d'actes de vandalisme, disons la période où on a eu beaucoup de difficultés pour desservir la ville,  nous avons subi beaucoup d'actes de vandalisme à tel point que, sur le 76 Km installés, pratiquement 17 Km de câbles ont été volés sur le réseau moyenne tension, côté basse tension c'est pratiquement la même chose, sur le 95 Km, nous avons 15 Km de câbles qui ont été volés, les câbles aériens et souterrains », a-t-il ajouté.

Il sied de mentionner que c'est depuis le 30 décembre 2021 que la SNEL a débuté le rodage de ses nouveaux moteurs. La population est desservie 24/24h.

Alain Saveur Makoba, à Kananga