RDC : Arrêté à Uvira, Benjamin Kisokeranyo est soupçonné d'être le transporteur des bombes piégées par les ADF à Beni

Photo : Droit tiers

Le chef rebelle Benjamin Kisokeranyo, l'un des fondateurs du mouvement du groupe armé ADF est soupçonné d'être le transporteur des bombes ayant causé de dégâts matériels et humains ces dernières semaines dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

Cette précision a été donnée à la presse par le major Dieudonné Kaseraka, porte-parole de l'armée dans la partie Sud du Sud-Kivu, région où il a été arrêté.

Il confirme que ce chef rebelle ADF est chargé des finances, renseignements et approvisionnement de ce groupe armé qui sème terreur dans la partie Est de la RDC.

Il précise qu'après son arrestation à Uvira (Sud-Kivu) et son audition par les services de sécurité, ce rebelle a été transféré à Bukavu puis à Kinshasa sur instruction de la hiérarchie militaire.

Le Major Dieudonné Kaseraka affirme que le rebelle Benjamin Kisokeranyo utilise plusieurs pseudonymes pour échapper au contrôle des services de sécurité.

« Son vrai nom est Benjamin Kisokeranyo. Il utilise plusieurs pseudonymes. Lors de son arrestation, il avait sur lui un passeport avec le nom de Kaseraka Kilalo Jimmy. Il serait le transporteur des bombes artisanaux qui font actuellement des dégâts dans la ville de Beni », a-t-il précisé dans une adresse à la presse ce vendredi.

Le porte-parole de l'armée confirme que ce rebelle est chargé de tous les financements extérieurs et intérieurs du groupe ADF.

« Nous confirmons que c'est celui qui s'occupe des finances de groupe ADF. Il s'occupe du financement extérieur et intérieur. Il est aussi le chargé de renseignement et d'approvisionnement du mouvement ADF. Pour l'armée loyale, son arrestation est un grand pas dans les opérations de traque des groupes armés », a-t-il martelé.

Il sied de rappeler que le co-fondateur du groupe ADF, Benjamin Kisokeranyo, a été arrêté dans la ville d'Uvira à la frontière Burundo-congolaise  au Sud-Kivu, le mardi 11 janvier 2022.

Déogratias Cubaka, à Bukavu