RDC : Des mesures attendues dans 48h pour juguler la pénurie et la hausse du prix du carburant 

7SUR7.CD

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, et de l'Économie Nationale, Jean-Marie Kalumba, ont eu une séance de travail le jeudi 19 janvier 2022 à Kinshasa. 

La pénurie ainsi que la hausse du prix du carburant à la pompe observées dans certaines provinces de la République démocratique du Congo étaient au centre des échanges entre ces deux membres du Gouvernement Sama Lukonde. 

À l'issue de cette séance de travail, il ressort qu'une série de mesures sera annoncée dans les prochaines 48h pour juguler la pénurie et la hausse du prix du carburant. 

C'est ce qu'a indiqué le ministre de l'Économie Nationale, Jean-Marie Kalumba, dont les compétences sont entre autres axées sur la structuration du prix des biens et services. 

Pour sa part, Didier Budimbu a tenu à rassurer les opérateurs pétroliers sur les engagements de l'État qui seront tenus, notamment en ce qui concerne les accords les liant avec le pouvoir public. 

"La question du manque à gagner était bien évidemment évoquée dont la prise en charge est assurée par le gouvernement afin que les consommateurs n'en pâtissent nullement au regard de la fluctuation du prix du marché à l'échelle internationale", indique une dépêche de la cellule de communication du ministère des Hydrocarbures.

Pour rappel, le prix des produits pétroliers continue de galoper dans plusieurs provinces du pays. Au Tanganyika par exemple, le litre d’essence est passé de 3.000 FC à 8.000 FC dans le territoire de Kongolo.

Jephté Kitsita